vendredi 30 juillet 2010

Ji-Pé Qui

Comme job, Ji-Pé est absolument incapable d'expliquer pourquoi et comment il s'est retrouvé à ce jour ingénieur qualiticien chez un gros fabricant d'electro ménager. Ça c'est passé comme ça, de promotion en opportunités, depuis son stage, dans la même boite à la sortie de son école. D'ailleurs à l'école, c'était un peu pareil, il a plus le souvenir d'une pente à suivre que de choix d'orientations (éh y a des conseillères pour ça !). Question look aussi, il n'a jamais vraiment choisi son camp (à l'époque, soit on était bab, soit on était punk,  ou hardos, ou rasta, ou skin, ou niouve, j'en oublie, lui aussi). Ce qui d'ailleurs l'avantageait plutôt, il y avait toujours un pote qui avait besoin de faire un devoir de maths chez Ji-Pé les soirs de concert, ce qui fait que Ji-Pé avait des amis dans toutes les bandes. Et sa dégaine d'homme invisible faisait que c'était le plus souvent lui qui était chargé du transport des stupéfiants.

Ça faisait bien longtemps qu'il n'avait pas pensé à cette époque, et là, il s'est fait inviter avec des gens qu'il ne connait pas pour une rencontre "métiers" organisée par son ancien lycée, et il se retrouve en train d'expliquer à de jeunes innocents comment faire pour se retrouver comme lui à regarder pendant des heures tourner des machines à laver de la concurrence pour analyser leurs points forts ou faibles, dans un décor et des costumes tirés d'une pub pour dentifrice à la lessive (et il est évidemment pas question de dévoiler que tout cela n'est supportable qu'à condition d'être totalement stone, quand même, c'est une école).

Heureusement que y a pas que le boulot dans la vie quand même, et Ji-Pé fait partie de ces gens qui arrivent à séparer totalement ses vies professionnelle et privée. Dans d'autres endroits il passe pour un esprit brillant et cultivé, citant Nietzsche autant que Lautréamont ou Pauline Réage. Enfin, brillant… :-/ jusqu'à l'heure vacillante où il se met à réclamer du Rage Against the Machine en renversant la bière partout !

Un truc qui l'a un peu inquiété l'autre fois, c'est quand une étrangère invitée à la soirée (un genre de saxonne ou de batave) avait demandé à la cantonade de quoi J-P étaient les initiales… stupeur ! personne ne savait ! Et elle a tout fait pour deviner ! cette abrutie !
-Tell me : does it stand for Djan-Patwrick ? oh I know it's Djaon-Pierre or maybe Djacques, is it Djacques something, liiiiike -a- Djacques-Philippe ? Djohanné Pirlouït ? Or even DJoseph-Pauwl ? Oh I know ! it's Djon-Pawl !
Et tout le monde s'est fixé là dessus en l'appelant Jaune Pâle toute la nuit.
Bon, ça fait rien comme il était bourré, il pourrait toujours prétendre qu'il s'en rappelle plus… et espérer que les autres en fassent autant.


Vous connaissez cette personne ? Vous disposez de renseignements complémentaires, d'informations inédites, d'anecdotes n'hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires (pas d'attaques nominales, de calomnies ou de diffamation s'il vous plait).

Tous les amis imaginaires en un click !
La page officielle des amis imaginaires
Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...