samedi 9 janvier 2010

Sic transit gloria mundi

Jour de gloire hier vendredi, jour de parution de l'hebdo "La Vie éco" (n° 4541 - 53e année), dans lequel deux pages sont consacrées à la littérature jeunesse au Maroc.

J'avais eu le plaisir de répondre à une interview un peu informelle la semaine dernière dans mon QG du salon de thé Napoléon, où j'ai mes habitudes, donc ce n'était pas une surprise. Mais j'ai découvert hier donc, que l'article était abondamment illustré par des couvs et des extraits de nos ouvrages jeunesse "Salem et le sorcier", texte de Mohamed Dib, "La colère de P'tit nuage", texte de Habib Mazini, et "La maison de Lalla Chama", texte de Ahmed Tayeb El Alj, dont nous avons fait ensemble les illustrations, avec Nathalie. Nathalie, qui pour sa part voit la couv de "Douze malices du hérisson", texte de Jocelyne Laâbi, figurer sur deux col's.


Si vous voulez tout savoir, j'avais présenté il y a quelque temps déja le making of de "La maison de Lalla Chama" ici même.
J'espère que cela augure d'un développement de la littérature jeunesse au Maroc, ce que semble confirmer la tenue d'un salon qui lui sera entièrement dédié, au mois d'avril, dans la belle ville de Meknés. Ce sera l'occasion de rencontrer les collègues et éditeurs, mais surtout le public. En effet, illustrer des livres est un travail fort solitaire, et au contraire des scènes de concert ou de théâtre où j'ai pu me commettre, on ignore tout des réactions du public.

À part évidemment en cas de remise de prix –pour mes fidèles lecteurs qui l'ignoreraient encore, j'ai reçu en 2001 le Prix Grand Atlas pour l'illustration de "Salem et le sorcier"– ce qui évidemment flatte la vanité du récipiendaire !

En attendant, merci à Amira Géhanne Khalfallah, de la rubrique Culture à la Vie éco, de nous avoir offert cette belle visibilité !
Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...