mercredi 27 janvier 2010

Dans le port d'Essaouira, y a des marins qui déchantent


Et pourtant, il aurait plutôt de quoi être enchanté, le marin Brahim, d'avoir une copine délurée, ce n'est pas si commun par là bas… Une copine qui n'a froid ni aux yeux ni ailleurs et qui lui a même proposé d'être le héros d'un petit court-métrage amateur dont il est la vedette, que dis-je ? Dont il et elle sont les vedettes !

Bon voilà, on pouvait pas prévoir qu'elle allait perdre son téléphone, avec fonction Bluetooth, dans la foulée. Pas très smart sur le coup… la donzelle.
Pour oublier tout ça, tout le monde leur suggère d'organiser une petite fête de mariage. Une petite ! Faut savoir rester modeste, même quand on est une vedette de cinéma !

Question son, à part le gnawa obligatoire, Essaouira oblige, je vous propose un petit tour dans le studio des El Ten Eleven. Un petit groupe que j'avais découvert sur un vieux site (music.download.com) qui a depuis été transformé en Last-FM. Mais j'étais loin de m'imaginer que c'était un duo ! Et le coup de la gratte à deux manches guitare/basse, ça le fait !


Pendant qu'on est à Essaouira, j'en profite pour montrer ici le travail réalisé pour le Festival Gnaoua 2005, pour le compte de l'agence A3 communication, organisatrice du festival.  Un visuel qui a été décliné sur de multiples supports, du backstage pass au t-shirt, et qui fait encore partie du paysage d'Essaouira, puisque que les affiches des festivals passés décorent de nombreuses boutiques.
D'ailleurs j'ai acheté il y a quelques années un T-shirt pirate de ce visuel que je conserve précieusement. En effet, le visuel a été retouché et le personnage est d'un ton de peau plus fonçé que sur la communication officielle. Ce qui m'a bien fait marrer !
Pour info, et pour les fans de secrets de cuisine, je vous mets ci-dessous les différentes étapes de la création de l'affiche, du rough initial au visuel final. Comme vous pouvez le voir, il ne manque que le logo de Fair & Lovely dans les sponsors ! 





J'en profite aussi pour me vanter un peu par ici, car l'agence a un peu oublié de nous créditer sur les visuels, alors qu'a défaut de fortune ce boulot était censé nous rapporter la gloire
Comme on le voit sur le "séquentiel", notre ami musicien lui aussi a tendance à arborer un sourire de plus en plus crispé…
Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...