dimanche 18 mars 2012

Mœb rules

Ainsi donc Mœbius était mortel… donc Giraud était un homme.
Comme tout les dessinateurs du XXe siècle, européens, américains ou japonais au minimum, Mœbius a été une référence incontournable, absolue.
Pas tant que ça au niveau du dessin d'ailleurs… il faut dire que j'ai été exposé aux ondes puchpull du grand maître assez tardivement, comme je l'ai déjà raconté dans un épisode précédent, j'étais un lecteur de Pilote dans les late 70's a une période où il me semble qu'il n'y officiait plus. À l'époque, son graphisme "à petites hachures" était cependant partagé par Enky Bilal aussi bien que par Caza voire Solé.
Il a fallu attendre les alentours de 1980/82 pour que je tombe sur des Métal Hurlant, qu'un copain faisait venir de France, (en ce temps, j'étais occupé à redoubler ma seconde à Alger) et encore étions nous divisés entre partisans (lui) de Serge Clerc ou Chaland et toute la nouvelle école de ligne claire, et partisans de dessin plus classique, Mœbius justement (moi).
Autant dire que par exemple, Blueberry, je suis passé complètement à côté, (les histoires de cow-boy, bof) et d'ailleurs je ne connais pas vraiment encore aujourd'hui…


C'est marrant, pasque comme me le rappelait mon pote JimBo, une des premières illustrations de commande que j'ai publiée était une image "à la Gir" pour le rallye classique du Maroc sponsorisé par Shell, en 2000, à sa demande.
Je revenais alors d'un petit séjour à Paris où j'étais tombé sur une expo des carnets de Mœbius à la fondation Cartier. Et là j'avais été scié de découvrir que en fait de nombreux dessins que je connaissais en albums et recueils étaient publiés agrandis, les originaux étant des petits machins à peine grands comme des A5. C'est la technique que j'avais adopté pour cette illustr'; dessinant le nez sur le papier pour obtenir un trait un peu baveux à la publication, donc, plutôt une technique Mœbius que Gir… mais ça va, on ne m'en n'a pas tenu rigueur.


De Mœbius je crois que j'ai été surtout influencé par ses scénarios, cette façon de faire des bédés "en forme de bédés", le Garage hermétique en premier lieu bien entendu qui est un de mes livres de chevet. Ces petites histoires absurdes (qu'on trouvait aussi dans Pilote sous la plume de Bilal) avec un contexte science fiction pour servir de prétexte, donnaient l'impression d'avoir déjà commencé avant qu'on en commence la lecture, et se terminaient par la mort du héros, ou son abandon en rase campagne, ne sachant pas trop ce qu'il foutait là… Une trame narrative que j'avais adopté lors de ma participation à l'aventure "Bédo" dans laquelle j'avais fait passer une petite histoire de rencontre sur une planète exotique, entre une famille de touristes et une machine à tuer déréglée qui, évidement, lui réglait son compte.
Stupéfaction ! Un jour que je passais chez un ami, fan absolu, pour jeter un œil sur The Long Tomorrow, à l'occasion de la disparition de Dan O'Bannon, je tombe sur "l'Univers est bien petit" qui raconte pratiquement exactement la même histoire, avec des similitudes de cadrage et de couleurs confondantes !
Je suppose que j'avais du la lire dans Métal à Alger, bien que je n'en ai aucun souvenir précis… je m'en suis trouvé fort embarrassé (surtout que j'étais justement en train de faire le malin précisément sur le même sujet à propos des relations entre Cameron, Roger Dean, Giger ou Georges Lucas, Mézières et évidemment, Mœbius.



Récemment, c'est parfaitement consciemment que je me suis inspiré de Mœbius et des chutes de héros qui ponctuent ses histoires (une manie partagée par Anakin Skywalker), ce qui a donné cette illustration pour l'affiche d'une conférence à destination de lycéens et de leurs parents… une affiche qui n'a hélas pas vu le jour pour cause d'annulation…

Et voilà, c'était mon petit hommage, je lui devais bien ça, tiens je vais aller feuilleter la complainte de l'homme programme (ah ben oui, tout le monde n'a pas le 30/30)…

Vous aurez remarqué que je n'ai pas mis d'images de Mœb' partout, parce que d'autres s'en chargent fort bien à ma place, je vous recommande aussi la lecture de l'hommage de Li-an, qui est pas mal tourné.





Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...