lundi 12 mai 2014

En cuisine

Un petit coup d'œil (un poil flou) sur le crayonné de la dernière aventure du Méchant Bœuf.


Un exercice qui a été l'occasion de me (re)plonger dans un peu de doc, Blanc Dumont, qui est une sacrée bonne marque de dessins de chevaux (je trouve que ses humains ont une raideur un peu Yoko Tsunesque par contrevanche) et surtout Jijé, dont j'ai (re)compulsé les dires dans mon petit Marabout 120 relié en peau de Marsupilami (merci Bearboz). Je me suis efforcé de rendre hommage à ses cadrages "cinématographiques" et, suivant ses conseils avisés, je n'ai pas lésiné sur les ombres !

Et donc, malgré les nombreuses et différentes connexions reliants ces brillants z-auteurs, je n'ai rien ouvert de Gir-Giraud-Mœbius, pas plus que de Mézières pour changer, et le résultat est là ! 


Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...