mercredi 20 mars 2013

Exposition à la Sqala !

Et voici le moment venu d'annoncer officiellement la date de mon expo'.
En effet, fidèle lecteur, si je t'ai un peu délaissé ces derniers temps c'est que je préparais l'exposition d'une sélection d'illustrations de la rubrique Faits divers, réalisées pour le regretté magazine "actuel".

Un magazine qui ferme c'est une vision en moins. C'est aussi un rendez vous périodique, un rythme, un beat, une pulsation. Marching to a different drum, I hear a different song, comme disait le poète.
C'est pourquoi, fidèle lectrice, c'était le moment où jamais de présenter cette exposition. Pour garder le rythme, et le faire durer.
La presse (a fortiori les faits divers) c'est du périssable. Un jour on achète des cacahouètes emballées dans un article que on a mis tout son cœur, et un temps fou, à écrire / illustrer / mettre en page (au choix). Et cet article, c'est un morceau d'histoire, d'histoire vraie. C'est de la matière humaine, et pour les faits divers, du tragique, du grotesque, de l'effarant…

Les tableaux qui seront exposés sont tirés sur un papier Ingres 190g, dans un format… …grand. 70 cm de largeur en moyenne. Lors de la parution en magazine, ils mesuraient une vingtaine de centimètres, un peu moins que le dessin original.
Ce grand format, ce beau papier donne aux images une dimension différente. De produit jetable elles se changent en archives du présent.

Les impressions ont été réalisées à partir des fichier originaux haute définition, et révèlent ainsi la richesse des détails et des matières que j'ai utilisées. Les couleurs sont vives et les noirs intenses… magnifiques.

Pour cette exposition, j'ai  sélectionné –en consultant Keiko Catala, Henry Loizeau et Éric leBraz, de l'équipe du magazine–  parmi les soixante images et quelques, celles qui sont le moins «brutales».  Il me ferait horreur de donner le meurtre, la violence et la mort en spectacle ou d’en faire commerce.

Cette exposition est organisée en partenariat avec l'association Sqala, Espace culturel et Galerie, et sera accompagnée d'une reprise de l'expo photo « M’dina Dyalna ». Encadrés par le photographe professionnel Brahim Benkirane, dix jeunes de la Medina vous présenteront en image leur lieu de vie, leur quotidien avec toute l’authenticité de la vieille ville de Casablanca. 


Tous les tirages sont signés et datés


Je vous attend donc, fidèle lecteur et fidèle lectrice, le 4 avril à la galerie de l'esplanade de la Sqala de Casablanca.



Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...