lundi 10 octobre 2011

L'habitat urbain

À ceux à qui il viendrait à l'esprit de me faire le reproche de ne photographier et ne publier ici-même que des vieilleries à moitié en ruine, je signale que je témoigne ici de l'érection d'un nouveau minaret dans le voisinage. Voilà.
Quant à l'ornementation qui y figure, qu'on me préserve d'avoir à donner mon opinion, à l'instar de l'esthète de Nevers, je me contenterais de signaler que les avis divergent !
Nous ne savions pas qu'un tel projet était en cours, et pour donner notre avis, ne pensez-vous pas qu'il fallusse que nous le sussions ?

Comprend qui peut, ou comprend qui veut
Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...